Friandise : Faux mangoustan en saumure

J’avais consacré il y a peu un billet à un fruit exotique relativement peu connu, me semble-t-il, en-dehors d’Asie du Sud-Est : le « faux mangoustan » ou santol (Santoricum koetjape, en khmer កំពីងរាជ [kâmping riech], voir ici). Au Cambodge, c’est le plus souvent en saumure que ce fruit est consommé (le nom khmer de la préparation est កំពីងរាជជ្រក់).
Pour cette préparation, on commence par peler soigneusement le fruit, qui est ensuite soigneusement rincé à l’eau claire. La chair est alors entaillée de façon à avoir de fines tranches. Le fruit pelé et entaillé est alors couvert de sel et laisser à mariner quelques heures.
On l’aplatit légèrement, et on le sert avec un condiment constitué principalement de sucre et de piment.
Cette préparation existe également en Thaïlande. Une recette en vidéo de la version thaïe de la préparation est disponible ici sur Youtube.
Ci-dessous, le santol en saumure que nous avons eu l’occasion de grignoter il y a quelques jours (8 juin 2017) :

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine cambodgienne, Cuisine thaïe, Friandises, fruits, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s