Cinéma gourmand : Le Gastronome de Lu Wenfu au cinéma

Le célèbre roman de Lu Wenfu, Le Gastronome (《美食家》 [měishíjiā] (publié pour la première fois en 1982 et traduit en français par Annie Curien sous le titre de Vie et Passion d’un gastronome chinois, publié par les Éditions Picquier en 1988), a été adapté au cinéma dès 1985. Le film a été dirigé par Xu Changlin (徐昌霖 [xū chánglín]), qui en a également rédigé le scénario.
L’histoire débute en 1948, à la veille de la « libération ». A Suzhou, Zhu Ziye (朱自冶 [zhū zìyě]), vit confortablement de ses rentes. Son seul sujet d’intérêt : la nourriture. Il se lève même tous les jours à l’aube pour aller déguster les « nouilles de la première soupe » (头汤面 [tóutāngmiàn]) du célèbre restaurant de nouilles Zhuhongxing (朱鸿兴 [zhūhóngxīng]) ; quand il va écouter une représentation de l’art local du récit chanté, le « pingtan » (评弹 [píngtán]), il demande à un garçon qu’il héberge d’aller lui acheter quelques douceurs : portion de « tofu puant » (臭豆腐 [chòudòufǔ]) sur un étal qui se trouve près du temple taoïste Xuanmiao ou encore une portion de « ragoût de porc sucré » (酱汁肉 [jiàngzhīròu]) chez le traiteur Lugaojian (陆稿荐 [lùgǎojiàn])… ; il est aussi l’un des meilleurs clients du fameux restaurant de la Tour du pin et de la grue (松鹤楼 [sōnghèlóu]). Le garçon qu’il héberge, un jeune communiste du nom de Gao Xiaoting (高小庭 [gāo xiǎotíng]), méprise Zhu Ziye, qui, pour lui, est le type même du parasite de la vieille Chine.
Après avoir combattu dans les rangs des révolutionnaires, à la libération, Gao est renvoyé à Suzhou, où il nommé au poste de directeur de la Tour du pin et de la grue. A son grand dam, la révolution n’a pratiquement rien changé à la vie confortable de Zhu, qui continue à poursuivre un seul et unique but : satisfaire sa gourmandise.
Sur fond d’histoire de la Chine contemporaine, depuis la création de la République Populaire de Chine jusqu’aux débuts de la période d’ouverture et de réformes à l’orée des années 80, en passant par les heures sombres du grand bond en avant, des « trois années de catastrophes naturelles » (1959-1961) et de la Révolution Culturelle, le film raconte, sur un ton badin, la lutte de classes qui oppose le jeune révolutionnaire plein d’idéal et l’oisif jouisseur.
Zhu Ziye finit par l’emporter, puisqu’il se trouve propulsé, au début des années 80, à la tête de la toute nouvelle association de la gastronomie de Suzhou, et est invité, en tant que gastronome émérite, à donner des conférences sur l’art culinaire. Gao Xiaoting ne peut que se résigner, sans vouloir admettre que la gastronomie soit un art, et que quelqu’un qu’il considère n’avoir aucun talent, aucune mérite, ni aucune compétence, se voie honoré du simple fait qu’il est un fin mangeur.
Pendant le film, sont montrés les ruelles traditionnelles de la ville de Suzhou, le restaurant de la Tour du pin et de la grue, ainsi qu’une multitude de spécialités locales dont certaines sont devenus mythiques. Ci-dessous, la photo de quelques-uns des plats du banquet organisé à l’occasion de la naissance de l’association de la gastronomie de Suzhou, plats abondamment commentés par Zhu Ziye, et préparés avec brio par Kong Bixia (孔碧霞 [kōng bìxiá]), ancienne actrice de pingtan et demi-mondaine, cuisinière d’exception et épouse de Zhu Ziye (la photo vient d’ici) :
meishijiaUne version malheureusement incomplète du film est visible sur Youtube. Ce film dure normalement 1h30, mais la seule version disponible sur le net (y compris sur les sites chinois) dure à peine 56 minutes, ce qui rend le visionnement assez frustrant.

Publicités
Cet article, publié dans Chine, Cinéma, Suzhou, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Cinéma gourmand : Le Gastronome de Lu Wenfu au cinéma

  1. calinhorely dit :

    Ah c’est intéressant, j’avais énormément aimé ce livre et le voir adapté me tente beaucoup ! Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s