Littérature et gastronomie : Vie et passion d’un gastronome chinois, Lu Wenfu

Lu Wenfu (陆文夫 [lù wénfū], 1928-2005), né à Taixing mais Suzhoulais d’adoption, est l’inventeur de ce que les spécialistes de la littérature chinoise appellent la « littérature des ruelles » (小巷文学 [xiǎoxiàng wénxué]), i.e. la littérature qui s’intéresse à la vie quotidienne du petit peuple chinois, et qui va chercher dans les vieilles ruelles les sujets de ses histoires.
Sinogastronomie a déjà cité Lu Wenfu, notamment ici, dans un billet mémorable intitulé « L’art de la dégustation de la nouille au bouillon en terre suzhoulaise ». Dans le court roman (ou longue nouvelle, c’est comme vous voulez – en chinois on parle « d’œuvre de fiction de longueur médiane » 中篇小说 [zhōngpiān xiǎoshuō]) qui nous intéresse ici, l’auteur décrit en effet par le menu comment, à Suzhou, un authentique amateur de nouilles au bouillon déguste son mets préféré du petit-déjeuner.
Mais dans le roman Vie et passion d’un gastronome chinois (le titre chinois est tout simplement 《美食家》 [měishíjiā], littéralement Le Gastronome), Lu Wenfu ne parle pas que de nouilles ! Il évoque l’art de vivre chinois traditionnel, la persistance de la tradition gastronomique chinoise même aux moments les plus sombre de l’histoire moderne (la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne, expression que les malicieux abrègent volontiers en « Révo Cul »), sur fond de déroulement de l’histoire politique de la Chine depuis 1949.
Ce roman a été traduit en français par Anne Curien et Feng Chen, avec une préface de Françoise Sabban. Sa lecture est chaudement recommandée aux amateurs de gastronomie et de belles lettres. La traduction a été publiée par les excellentes Editions Piquier.
Voici le scan de la couverture de mon exemplaire :
lu wenfu_meishijia

Publicités
Cet article, publié dans Chine, Cuisine chinoise, Littérature et gastronomie, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Littérature et gastronomie : Vie et passion d’un gastronome chinois, Lu Wenfu

  1. Ping : Suzhou : Indigestion fatale dans la ruelle des eunuques | Sinogastronomie

  2. Ping : Cinéma : Xiaoxiao Deyuelou 小小得月楼 | Sinogastronomie

  3. Ping : Cinéma gourmand : Le Gastronome de Lu Wenfu au cinéma | Sinogastronomie

  4. Ping : Bibliographie : Dodin-Bouffant et Zhu Ziye | Sinogastronomie

  5. Ping : Sino-cinoche : Xiaoxiao Deyuelou 小小得月楼 | Sinoiseries

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s