Pour le plaisir (17) : Crevettes sautées au poivre frais (បង្គាឆាម្រេច)

De notre récente escapade sur la « riviera » cambodgienne, à Sihanoukville, ex-Kompong Saom, nous ramenons des souvenirs de plage écrasée sous le soleil et de baignade dans une eau dont la température est supérieure à celle de la Méditerranée au plus fort de l’été, ainsi qu’un bronzage doré et, aussi, dans la cavité buccale, une douce réminiscence de fruits de mer savoureux. Gastronomiquement parlant, Sihanoukville, principal port du Cambodge donnant sur le Golfe de Siam, encerclée de villages de pêcheurs, est en effet connue pour la profusion de ses produits issus de la mer : crevettes, langoustes, crabes, poissons…
Malheureusement, notre séjour (deux jours à peine) fut trop court pour goûter à toute la palette des saveurs iodées de la région. Nous conservons cependant un souvenir ému des deux dîners que nous nous sommes offerts au « Lion II » (តោ២), situé juste sur le célèbre rond-point aux lions, l’un des points de repère de la station balnéaire.
Nous y avons goûté en particulier un plat de crevettes sautées au poivre frais de Kampot (simplement appelé en khmer « crevettes sautées au poivre » បង្គាឆាម្រេច), qui a fait l’unanimité de notre petite famille, Léo, deux ans et huit mois, compris.
Les crevettes avaient été préalablement « rasées » (antennes et autres appendices coupés aux ciseaux), et leurs dos ouverts sur toute la longueur (d’une part pour en extraire l’intestin, d’autre part pour permettre aux saveurs de pénétrer plus en profondeur). Outre le poivre frais, en grappes, le plat était généreusement agrémenté de tronçons de ciboulette fraîche et d’ail émincé ; il était en outre parfumé à la sauce de soja cambodgienne et légèrement sucré.
J’ai essayé de reproduire ce mets en rentrant à Phnom Penh, mais ma version n’a malheureusement été qu’une pâle copie de l’original. Pour me consoler, en attendant ma prochaine escapade, il ne me reste plus qu’une photo de la version dégustée à Sihanoukville, que voici :

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine cambodgienne, Pour le plaisir, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pour le plaisir (17) : Crevettes sautées au poivre frais (បង្គាឆាម្រេច)

  1. Ping : Tourisme gourmand : Poivrière à Phú Quốc | Sinogastronomie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s