Tourisme gourmand : Poivrière à Phú Quốc

Du point des ingrédients gastronomiques, l’île vietnamienne de Phù Quốc est réputée entre autres choses pour la qualité de son poivre. Dans les tours organisés sur l’île, la visite d’une poivrière (« terrain planté de poivriers », dixit Larousse en ligne) fait partie des activités traditionnellement proposées. Nous avons donc sacrifié à la « tradition », et avons visité l’une des nombreuses plantations de poivre installées sur l’île.
Le fait que le poivre de cette île soit réputé comme le meilleur poivre du Vietnam ne doit pas étonner. L’île (que revendiquent d’ailleurs les Cambodgiens, qui l’appellent Koh Trâl) est en effet située à seulement quelques encablures de la région de Kep et de Kampot, sur la côte cambodgienne. Si vous êtes d’épices de qualité, le nom de Kampot ne doit pas vous être inconnu, puisque le poivre de cette région est considéré comme étant l’un des meilleurs poivres du monde. La proximité géographique laisse penser que Kep-Kampot et Phú Quốc partagent le même climat, et probablement des terrains très similaires.
On recensait en 2013 à Phú Quốc quelque 385 hectares de plantations de poivre, principalement dans les communes de Cua Duong et de Cua Dan, produisant presque 1 000 tonnes de poivre par an. En 2011, les autorités vietnamiennes ont accordé un label au poivre de l’île, et on prévoyait d’étendre à 500 hectares en 2015, puis à 1000 ha en 2020, la superficie plantée de poivriers. Les cultivateurs de poivre de l’île ont produit d’importants efforts pour améliorer la qualité de leurs produits, et développer les ventes, aussi bien sur le marché intérieur qu’à l’exportation. (Voir ici un petit article de Vietnam News, en anglais, consacré au développement du poivre à Phú Quốc.)
(Notons au passage que le poivre que l’on trouve à la vente sur les marchés du Cambodge provient le plus souvent du Vietnam. Il est pratiquement impossible de se procurer au Cambodge du « vrai » poivre issu de l’AOC Kampot, car la quasi-totalité de ce poivre est exporté.)
Une plantation de poivriers se présente sous l’aspect de files bien alignées de cylindres étroits, hauts de plus de deux mètres :
pq_pepper_01_smallCet aspect peut surprendre lorsque l’on sait que le poivrier n’est pas un arbre, mais une liane qui s’enroule généralement autour d’autres végétaux. Le secret de ces cylindres ? Nous avons pu le percer car un champ était justement en cours de préparation dans la plantation que nous avons visitée. Les cultivateurs commencent par planter des poteaux de béton, de section carrée. Au pied de chaque poteau, ils plantent une liane de poivrier, et l’attachent au poteau au fur et à mesure qu’elle croît. Voici une photo qui illustre cette technique :
pq_pepper_02Sur sa liane, le poivre se présente sous forme de grappes aux grains verts. En cuisine, ces grappes sont souvent utilisées pour parfumer des plats sautés, notamment des sautés de crabe, de crevettes, etc. au poivre vert (voir par exemple ici la description d’un plat de crevettes sautées au poivre frais que nous avions dégusté en 2012 à Sihanoukville). Voici l’une de ces grappes :
pq_pepper_03Bien entendu, les plantations visitées proposent leurs produits à la vente : poivre en grains, noir ou blanc, poivre moulu, ou mélanges divers prêts à consommer (poivre et sel, poivre et piment, etc.).
L’autre produit-phare de l’industrie agro-alimentaire de l’île est la « sauce de poisson » (le « nuoc mam », en vietnamien nước mắm). Nous en parlerons dans un prochain billet.

Publicités
Cet article, publié dans Tourisme gourmand, Vietnam, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s