Pour le plaisir (70) : Vermicelles de riz à la soupe khmère (នំបញ្ចុកសម្លខ្មែរ)

Ce plat fait partie des plats khmers traditionnels. Comme dans nombreux mets utilisant les « vermicelles de riz » (នំបញ្ចុក) (voir par exemple ici notre description du « Curry de poulet cambodgien »), le « jeu » consiste à placer au fond d’un grand bol des vermicelles de riz et des légumes crus, puis d’arroser ensuite l’ensemble d’un aliment comportant une portion liquide assez importante.
Dans les « vermicelles de riz à la soupe khmère », l’aliment liquide est la « soupe khmère » (សម្លខ្មែរ), soupe riche et épaisse comportant, entre autres choses : miettes de poisson d’eau douce (il peut s’agir, comme dans le plat illustré ici, de panga tacheté, mais aussi de « poisson tête de serpent strié » – Channa striata ត្រីរ៉ស់​ – ou d’un autre poisson populaire), feuilles de citronnelle hachées, curcuma, ail, arachides, noix de coco, souchet odorant (ខ្ជាយ, Alpinia galanga)…
Les légumes crus servis en accompagnement varient en fonction de ce que l’on trouve sur le marché. Dans le cas présent, il s’agissait de concombre et de fleur de bananier (coupée en fines rondelles). Les herbes aromatiques diverses, sont bien entendu indispensables…
L’heureux élu qui a eu la chance de voir arriver ce plat sur sa table compose lui-même son bol, en ajoutant les quantités de légumes, de vermicelles et de soupe qui lui semblent idoines.

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine cambodgienne, Pour le plaisir, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s