Ingrédients : Nouilles udon

Les nouilles udon (en japonais うどん ou 饂飩, en chinois 乌冬面 [wūdōngmiàn] – le nom chinois est une transcription phonétique du japonais) sont l’une des principales variétés de nouilles japonaises. À l’inverse d’autres variétés de nouilles (comme les fameuses « ramen »), les nouilles udon sont considérées comme étant une pure création japonaise (même si certains pensent qu’elles ont été importées de Chine à une époque assez lointaine).
Les udon sont, avec les nouilles soba, l’une des variétés de nouilles les plus populaires du Japon. Elles sont traditionnellement réalisées à partir de farine de blé tendre, d’eau et de sel. Elles ont leurs afficionados, et les plats que l’on peut réaliser avec ces nouilles sont extrêmement variés. On peut les déguster chaudes ou froides.
Ce sont les nouilles japonaises les plus épaisses (même s’il en existe plusieurs variétés dont les mensurations peuvent différer). On peut les comparer à de gros spaghettis, bien qu’elles soient moins longues. Elles sont le plus souvent blanches, ou blanc cassé. Elles peuvent être vendues fraîches, précuites ou séchées.
L’article en français que Wikipedia consacre aux nouilles udon est assez complet, je vous invite à le consulter ici.
Ci-dessous, une portion individuelle de 200 g de nouilles udon, précuites, achetée hier (30 avril 2015) dans un supermarché de Suzhou (Chine), que je me prépare à déguster sautées :
udon_01

Advertisements
Cet article, publié dans Cuisine japonaise, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s