Ingrédients : Fleur de fayotier

Au Cambodge, de nombreuses fleurs sont appréciées pour leurs qualités gustatives. J’avais déjà présenté, par exemple, la sesbanie de Java, ou sesbanie des marais (Sesbania javanica) (en khmer ផ្កាស្នោ [phka snao]), utilisée crue en accompagnement, par exemple, de vermicelles de riz frais au curry. (Voir ici)
J’ai découvert il y a peu une autre fleur comestible du même genre, Sesbania grandiflora, connue en khmer sous le nom de ផ្កាអង្គាដី [phka angkea dei].
S. grandiflora est un petit arbre, haut de 8 à 10 mètres, aux multiples usages, probablement originaire d’Asie du Sud et du Sud-Est. Il a été introduit dans de nombreuses régions tropicales.
En Chine continentale, où il est connu sous les divers noms de 大花田青 [dàhuā tiánqīng], 木田青 [mùtiánqīng], 红蝴蝶 [hónghúdié] (pour la variété à fleurs rouges) ou encore de 落皆 [luòjiē], il est cultivé dans le Guangdong, le Guangxi et le Yunnan. On le trouve également à Taiwan.
S. grandiflora se rencontre encore au Pakistan, en Inde, au Bengladesh, dans la péninsule indochinoise, aux Philippines et à l’île Maurice.
La beauté de la fleur de S. grandiflora, qui peut être blanc-crème ou rouge, en fait une plante d’agrément ; mais les feuilles, les fleurs et les jeunes pousses sont également comestibles. Mêmes les gousses sont consommées dans certains pays. Les feuilles peuvent encore servir de fourrage. Diverses parties de la plante ont également des vertus médicinales.
En français, S. grandiflora est connue sous divers noms : fayotier, agati nélite, agati à grandes fleurs, fagotier, colibri végétal, fleur papillon, pois antillais, pois valette, pois valière. En anglais, on la connaît sous les noms de vegetable hummingbird, hummingbird tree, agathi, flamingo bill, tiger tongue, etc.
La fleur a une saveur assez amère. L’amertume est particulièrement forte dans les organes sexuels de la plante : étamines et pistil. Au Cambodge, la fleur de S. grandiflora peut être accommodée de différentes façons : sautée, en soupe épaisse (sâmlâ សម្ល), voire en beignets.
Wikipedia consacre un article en français assez détaillé à ce végétal, voir ici.
Ci-dessous, une assiettée des fleurs de Sesbania grandiflora ramenée d’un marché de Phnom Penh le 13 novembre 2017 :

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine cambodgienne, Ingrédients, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s