Ingrédients : Boutons d’hémérocalle citron

Je suis toujours amusé de trouver sur des sites français des descriptifs de représentants de la faune ou de la flore connus ici pour leurs vertus décoratives, alors que ces mêmes représentants sont surtout réputés en Asie orientale pour leurs qualités gustatives.
C’est le cas de l’hémérocalle, et plus particulièrement de l’hémérocalle citron (Hemerocallis citrina), dont on vante en France, à raison d’ailleurs, les qualités esthétiques (voir par exemple ici la page que le site Plantes et jardins consacre à l’hémérocalle).
En Chine, le nom de ce végétal est sans ambiguïté : « légume fleur jaune » (黄花菜 [huánghuācaì]), ou « légume aiguille jaune » (金针菜 [jīnzhēncài]). C’est en effet pour ses qualités culinaires que cette fleur est surtout appréciée dans l’Empire du Milieu.
L’hémérocalle citron est cultivée dans l’ensemble de la Chine, mais elle est plus abondante dans le Sud, dans des provinces telles que celles du Jiangsu, du Zhejiang, du Sichuan, et surtout du Hunan. Les hémérocalles citron en provenance des districts hunanais de Shaodong et de Qidong sont particulièrement réputées.
Du point de vue nutritionnel, l’hémérocalle citron est surtout riche en protéines, en glucides et en minéraux (calcium, phosphore, fer). Pour la médecine chinoise traditionnelle, elle aide à entretenir le sang et à apaiser le foie, à faciliter la miction. Les médecins chinois préconisent sa consommation en cas de vertiges, de bourdonnements, de douleurs lombaires, de douleurs de la gorge…
L’hémérocalle citron est surtout vendue séchées, mais on la trouve aussi fraîche.
L’hémérocalle fraîche doit, avant d’être utilisée dans la confection des mets, être blanchie à l’eau salée, puis plongée pendant deux heures dans de l’eau froide. On peut ensuite l’utiliser, bien égouttée, dans des plats froids, des plats sautés, des soupes, etc. C’est l’ingrédient indispensable de l’un des plats-phares de la cuisine sino-américaine : le « mu shu pork », ou « mu shu » (木须肉 [mùxūròu]), qui est un sauté de porc émincé, d’œufs et d’hémérocalles citron.
Ci-dessous, la photo de la barquette d’hémérocalles citron achetée dans un supermarché à proximité de mes pénates suzhoulaises, le 12 août 2015 (prix à cette date : 15,80 yuan, soit 2,22 euros environ, les 500 grammes) :
(Pour tout savoir en chinois sur ce « légume fleur jaune », je vous invite à lire ici l’article assez complet de l’encyclopédie chinoise en ligne Baidu.)
huanghuacai_02

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine chinoise, Ingrédients, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s