Ingrédients : Méduse

Les amateurs de cuisine chinoise et de « sensations fortes » ont probablement entendu parler d’un ingrédient chinois qui ne manque pas de faire des frissons dans le dos aux plus délicats : la méduse.
En chinois, cet animal, du moins l’espèce qui est utilisée en cuisine (Rhopilema esculentum) est le plus souvent appelée [hǎizhé] (海蜇), ou « shuǐmǔ » (水母). La méduse est aussi utilisée dans la gastronomie japonaise, mais c’est apparemment en Chine qu’elle est le plus appréciée.
L’utilisation de la méduse comme ingrédient alimentaire est connue depuis la fin du VIIIe siècle environ. Un dénommé Liu Xun (刘恂 [liú xún]), commandant militaire dans la province méridionale du Guangdong, a laissé un ouvrage intitulé Curiosités du Guangdong et du Guangxi (岭表录异 [lǐngbiǎo lùyì]), dans lequel il a consigné tout ce qui lui paraissait exotique dans ces régions, et dans lequel il mentionne que les Cantonais consomment des méduses.
En Chine, la variété de méduse la plus réputée est celle que l’on pêche dans le sud de l’île de Hainan, dans la partie septentrionale de ce que nous appelons la « baie d’Along ». Les méduses que l’on capture dans cette région sont d’une taille impressionnante, puisque leur coupole peut largement atteindre la centaine de centimètres. Les méduses font aussi aujourd’hui l’objet d’un élevage à des fins commerciales.
En gastronomie chinoise, on utilise essentiellement la coupole, parfois aussi les tentacules. Après nettoyage soigneux, les parties comestibles de l’animal sont le plus souvent mises à sécher avant d’être commercialisées. Lorsque l’on utilise de la méduse séchée, il faut au préalable la plonger dans l’eau pendant trois jours, en changeant l’eau deux à trois fois par jour. Mais le plus souvent, on achète en supermarché de la méduse réhydratée vendue en sachets, en général avec une sauce d’accompagnement.
La méduse est aussi utilisée dans la pharmacopée chinoise pour préparer diverses potions. Selon la médecine chinoise, la chair de cet animal aiderait à soigner des affections telles que la toux, l’asthme, la constipation ou encore les pieds enflés.
La méduse est réputée pour être riche en protéines, pauvre en graisses, et riche en calcium et en fer.
La chair elle-même est plutôt fade, et doit être copieusement assaisonnée. Elle est surtout appréciée pour sa consistance croquante.
Elle est le plus souvent utilisée dans des plats froids (que nous qualifierions de « salades »), débitée en filaments, mais elle entre aussi dans la composition de quelques plats chauds. Elle n’est pas forcément « cuite », mais elle est toujours blanchie, même pour les plats froids.
Pour tout savoir sur la méduse, je vous invite à lire l’article assez complet (en chinois) de Baidu, ou, à défaut, l’article en français de Wikipedia.
Ci-dessous, la photo d’une méduse échouée sur une plage de Hainan (la photo vient d’ici) :
meduse

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine chinoise, Ingrédients, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Ingrédients : Méduse

  1. lougan dit :

    la méduse échouée est inmangeable faut pas tout mélanger

    • pascalkh dit :

      La méduse de la photo n’est effectivement pas comestible. Mais ce sont bien les méduses échouées que récupèrent, à une certaine saison, les femmes du sud de l’île de Hainan, pour les préparer et les faire sécher.
      J’avais vu, il y a une dizaine d’années, un reportage à la télévision chinoise qui présentait la récolte des méduses échouées des femmes de Hainan.

  2. chris 06 dit :

    Je n’en n’ai jamais mangé. J’aime les plats très relevée en épices, aussi il m’arrive de trouver certains plats fades , mais qu’en serait-il de la méduse?? Autre exemple::les nids d’hirondelles( même constat pour mon palais.
    Si tu as une recette à proposer, j’essaierai volontiers.
    En tout cas, MERCI, et je te lis toujours avec plaisir. Bien amicalement à tous deux. Chris 06

  3. simadrs dit :

    Bonjour! j’effectue un travail sur les méduses et je voudrais savoir comment les faire sécher (si j’arrive à en trouver une morte) pour ainsi pouvoir en transporter hors de l’eau dans le cadre de notre projet, ya t’il un protocole particulier à suivre?

    • pascalkh dit :

      Bonjour,
      Je n’ai jamais vu de méduses séchées. Quand on les achète pour un usage alimentaire, on les trouve en général dans ses sachets en plastique, avec de l’eau.
      On les égoutte avant de les cuisiner.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s