Spécial Huai’an (tourisme gastronomique) : Musée de la cuisine du Huaiyang à Huai’an

J’ai découvert en préparant ma mission d’exploration gastronomique à Huai’an que, depuis mon dernier passage dans cette ville, on y avait construit un « Musée national de la culture gastronomique du Huaiyang en Chine » (中国淮扬菜文化博物馆 [zhōngguó huáiyángcài wénhuà bówùguǎn]). Vous imaginez bien que le plaçai ce musée en bonne place dans la liste des visites incontournables à faire lors de mon court séjour…
Ce musée, qui occupe une superficie de plus de 6500 mètres carrés, est le plus grand musée de Chine exclusivement consacré à la gastronomie. Il a été édifié et inauguré en 2009 ; ce musée entrait dans la cadre plus global d’aménagement de l’arrondissement de Qinghe, dans la partie orientale de la municipalité de Huai’an.
Le musée se divise en quatre parties : une partie consacrée à la civilisation ancienne de la région comprise entre la rive méridionale du Fleuve Jaune et la rive septentrionale du Huaihe ; une deuxième section consacrée aux us et coutumes (et notamment à tout ce qui tourne autour du repas) des habitants de la région ; une troisième partie présentant plus précisément la tradition gastronomique de la cuisine du Huaiyang, et enfin, une section consacrée à la « dégustation » : un restaurant d’exception auquel je consacrerai le dernier billet de cette série.
La section consacrée aux us et coutumes et celle consacrée à la tradition gastronomique m’ont semblé les plus intéressantes. Dans la première, on apprend beaucoup de choses sur les habitudes alimentaires des habitants de cette région, depuis les repas de tous les jours, jusqu’aux repas de mariage.
Ci-dessous, un récipient à alcool de l’époque des Ming (1368-1644) :
vase a vinCi-dessous, la maquette du fourneau traditionnel d’un grand restaurant. Ce fourneau ne compte pas moins de 50 feux :
fourneauLa section consacrée à la tradition gastronomique est également très riche : on peut y avoir de nombreuses maquettes d’une part des principaux ingrédients classiques de la cuisine du Huaiyang, depuis les ingrédients végétaux jusqu’aux représentants des faunes aquatique et terrestre qui viennent garnir les assiettes des restaurant locaux, et de l’autre des maquettes des plats les plus renommés de la cuisine du Huaiyang.
Ci-dessous, une maquette de deux tortues à carapace molle, que l’on utilise notamment dans une soupe veloutée assez exceptionnelle, dont je parlerai aussi :
jiayuCi-dessous, une maquette de « rouleaux de printemps », l’un des en-cas que l’on retrouve traditionnellement dans la cuisine du Huaiyang :
chunjuanSi l’idée de ce musée me semble excellente, la visite s’est révélée plutôt décevante : le musée ne fait visiblement pas partie de l’itinéraire touristique des visiteurs qui viennent à Huai’an. Il est très peu fréquenté (j’y étais presque seul lors de mon passage un samedi matin). Il semble en outre être un peu à l’abandon : sombre, entretien peu rigoureux, un peu poussiéreux par endroits… Et enfin, il n’est visiblement destiné qu’à un public chinois : toutes les explications, pourtant fort intéressantes, sont exclusivement en langue chinoise, si bien que si vous ne lisez pas cette langue, vous devrez vous contenter de « regarder les images ». L’entrée est gratuite pour ceux qui ont réservé une table dans la partie « dégustation », sinon, il vous faudra acheter le billet qui donne accès à l’ensemble des attractions de l’arrondissement de Qinghe (notez que, si vous êtes un amateur du Singe pèlerin d’Occident de Wu Cheng’en, vous pourrez aussi visiter à Qinghe un « Palais du pèlerinage en Occident » qui se trouve non loin du musée).
Ci-dessous, l’entrée majestueuse du musée, avec à l’avant-plan la gigantesque statue de chou chinois dressée sur la place devant le musée (cette photo vient du site chinois de partage d’images aitupian.com) :
(Pour en savoir un tout petit peu plus sur ce musée, si vous lisez le chinois, vous pouvez consulter ici la page que lui consacre Baidu.)
huaiyangcai bowuguan

Advertisements
Cet article, publié dans Chine, Cuisine chinoise, Tourisme gourmand, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Spécial Huai’an (tourisme gastronomique) : Musée de la cuisine du Huaiyang à Huai’an

  1. flo dit :

    Bonjour;

    Bravo pour votre blog!
    Je travaille actuellement pour mon M2 sur un dossier sur le tourisme gastronomique en Chine.
    Chengdu est ville unesco de la gastronomie. Je ne trouve rien sur le 1er musée consacrée à la cuisine qui s’y trouve. Auriez vous de votre coté des informations? Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s