Image d’en-tête : Préparation du prahok

Nous étions en visite dans un village du sud de Phnom Penh, dans lequel se sont regroupé des artisans fabriquant des instruments de musique traditionnels. Nous sommes allés voir un artisan spécialisé dans la fabrication de « cercles de gongs », et il se trouve qu’au moment de notre visite, l’épouse de l’artisan était justement en train de confectionner du « prahok » (ប្រហុក), ce condiment de poisson fermenté, au parfum puissant, réalisé à partir du poisson « riel », petit poisson d’eau douce du Cambodge. Elle faisait alterner dans un seau les couches de poisson vidé et nettoyé, et les couches de sel. J’ai pris la photo que je place aujourd’hui en en-tête juste avant qu’elle ne remette le couvercle sur le seau, pour laisser le poisson fermenter quelques semaines. (Pour une description de la technique de fabrication du prahok, voir ici un billet publié sur Sinogastronomie en février 2013.)

Publicités
Cet article, publié dans Cambodge, Cuisine cambodgienne, Images d'en-tête, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s