Ingrédients : Jambose (莲雾)

(J’avais proposé déjà ici, en 2011, un article sur la jambose. Je vous en propose ci-dessous une nouvelle version, partant d’un autre point de vue.)
Les amateurs de fruits tropicaux qui visitent Formose ne manqueront certainement pas de remarquer l’un des fruits les plus appréciés par les autochtones, qui lui donnent le plus souvent le nom de [liánwù] (莲雾). Ce petit fruit piriforme, à la belle robe rouge dans la plupart des cas, n’est autre que ce que connaissons en français sous le nom de jambose (nom féminin) ou de jamalac (nom masculin).
Connu en anglais sous divers noms (water apple, wax apple, etc.), Syzygium samarangense est le fruit du jambosier, arbre originaire d’une région comprenant la péninsule malaise et les îles Andaman et Nicobar. Dès l’époque préhistorique, cet arbre s’est largement diffusé, de sorte qu’on le trouver aujourd’hui cultivé dans les régions tropicales.
À Taiwan, la culture de la jambose a été largement développée, et des sélections rigoureuses ont permis de produire plusieurs variétés, de tailles et de couleurs heizhenzhudifférentes. Car si la jambose est le plus souvent d’un rouge brillant assez neutre, on trouve des fruits de couleurs diverses, allant du rouge très foncé (appelé en chinois « perle noire » 黑珍珠 [hēizhēnzhū], au blanc laiteux légèrement teinté de vert (白莲雾 [báiliánwù]), en passant par le rose pâle, le vert, ou le bicolore (vert et rouge). Ci-contre, quelques « perles noires » produites à Pindong, dans la pointe sud de l’île (l’image vient d’ici).
À Taiwan, la jambose se consomme simplement comme fruit. Le plus souvent, on jambose_04se contente d’extraire le cœur contenant les graines et le centre cotonneux en taillant un cône au niveau du point d’attache, de façon à conserver la forme du fruit. Consommée crue, la jambose, croquante et riche en eau, constitue un agréable intermède de fraîcheur lors des chaleurs estivales. À gauche, une jambose en coupe (l’image vient d’ici).
On peut aussi utiliser la jambose dans diverses salades et sautés légers, souvent en accompagnement de crevettes décortiquées (voir par exemple ici la recette, en chinois, d’un sauté léger de jambose, crevettes, concombre et céleri).
J’ai même trouvé en vente sur les rayons d’un supermarché phnom-penhois de la confiture de jambose. Surprenant, car la texture croquante de la jambose ne me semblait pas être très adoptée à la confection d’une confiture. Et effectivement, la confiture de jambose n’est, à mon avis, pas une invention qui mériterait de passer à la postérité !
En Chine continentale, jusqu’à il y a quelques années, on ne trouvait pas de jamboses, au moins dans la région de Shanghai. Mais depuis la libéralisation des échanges commerciaux entre la Chine et Taiwan, on trouve fréquemment en vente dans les rayons fruits et légumes des jamboses importées de Formose.
Au Cambodge (où la jambose est appelée ជម្ពូ, prononcer « tchom-pou »), j’ai retrouvé avec plaisir ce fruit exquis. Nous avons même dans notre jardin un jambosier qui donne des fruits en quantité (un jambosier mature produit environ 700 fruits). Malheureusement, les fruits de notre arbre, de couleur rouge neutre, sont très ordinaires : de petite taille, ils sont assez fades. Aussi, lorsque c’est la saison, m’arrive-t-il de temps en temps de céder à la tentation et d’acheter auprès de l’un de ces marchands ambulant qui poussent leur charrette dans les rues de la capitale cambodgienne, un kilogramme de jamboses blanches (au prix d’environ 3 dollars américains), qui sont presque toujours agréablement sucrés.
Voici d’ailleurs l’un de ces fruits, dont j’ai acheté un sachet rue 63, le 28 janvier dernier :
(Pour en savoir plus sur la jambose, je vous propose de lire :
ici, l’article en anglais de Wikipedia ;
ici, l’article en chinois de Wikipedia ;
ici, une page en chinois de la Commission taïwanaise de l’agriculture, présentant les principales variétés disponibles à Taiwan.)
jambose_02

Publicités
Cet article, publié dans Ingrédients, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s