Restos : Houmen xiaoguan, Taipei

Le Houmen xiaoguan (候門小館 [hóumén xiǎoguǎn], littéralement le « Bistrot des richards ») est une véritable institution à Taipei. J’y avais dîné en 1992~1993, et un ami français installé de fraîche date à Taipei, ignorant que je connaissais l’établissement, me l’a chaudement recommandé il y a quelques mois. Heureux d’apprendre que cette gargote existait toujours après tant d’années, je me promis d’y retourner lors de mon prochain séjour à Taipei. Ce fut chose faite le 9 août 2013 au soir : j’y emmenai ma douce et tendre Émilie, le petit Léo mon garnement de cinq ans (« et demi ! », insiste-t-il) et y invitai Teresa, l’une de nos collaboratrices freelance, que je savais gourmande.
Il s’agit d’un restaurant connu à la fois pour la modicité de ses prix, et l’excellence de ses plats. Il s’agit d’un bistrot aux accents résolument continentaux : on y déguste des mets nés de diverses régions de Chine. La cuisine servie ici est en général assez populaire. Le restaurant est bien connu des amateurs indigènes, et comme c’est un établissement sans façons, on ne réserve pas : on arrive, et on patiente jusqu’à ce qu’une table se libère. Arrivés vers 19 heures, ce qui est à Taiwan une heure assez tardive pour un dîner, nous dûmes patienter une vingtaine de minutes avant de pouvoir nous asseoir et passer commande. D’autres connaisseurs attendaient derrière nous.
Notre dîner ? Le voici : luffa sautée à la chair de palourdes, porc gras à l’étouffée sur feuilles de moutarde séchée (梅干扣肉 [méigān kòuròu], plat très classique qui sera le sujet du prochain billet), sauté de bœuf à la ciboule (蔥爆牛肉 [cōngbào niúròu], il faudra aussi que nous en disions deux mots), flanchet en sauce rouge (紅燒牛納 [hóngshāo niúnán]), omelette aux choux marinés, sauté d’edamame aux crevettes décortiquées. Le tout accompagné de riz blanc et arrosé de l’excellentissime bière locale, la « Taiwan Beer ». J’aurais également bien aimé goûter au canard entier frit, mais nous n’étions que quatre, et les plats commandés auraient déjà largement suffi à repaître trois convives de plus, je dus donc réfréner mes ardeurs…
Les mets sélectionnés font partie des plats que l’on retrouve fréquemment dans les restaurants de Chine continentale, et c’est la philosophie de ce bistrot. Le dîner fut conforme à la réputation du bistrot : peu onéreux et délicieux. Seul bémol : on est bien loin ici de l’ambiance feutrée et élégante d’établissements plus chics ; le niveau sonore de la salle était tel que l’on devait, pour pouvoir s’entendre, hausser sensiblement la voix.
Le Houmen xiaoguan se trouve dans le coin sud-ouest du grand rond-point de la section 5 de la rue Minsheng (l’adresse exacte est 民生東路五段180號 : no. 180, Minsheng E. Rd.)
Ci-dessous, un aperçu de notre table servie :
houmenxiaoguan_04

Publicités
Cet article, publié dans Restos, Taiwan, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s