Pour le plaisir : Dim-sums dominicaux

En ce premier dimanche de juin (2 juin 2013), nous étions partis en direction du restaurant Yi Sang dans l’idée de découvrir les nouveaux dim-sums du joli mois de juin, mais le chef de l’établissement, gagné sans doute par la paresse induite par le splendide soleil de la fin de la saison sèche en pays khmer, n’avait pas encore mis au point ses dernières créations. Nous nous sommes donc contentés de quelques bouchées faisant partie de l’offre permanente.
Nous avons d’abord fait porter notre choix sur un grand classique du dim-sum cantonais : le shaomai (烧卖), déjà présenté ici sur Sinograstronomie. La photographie présentée sur le billet évoqué était celle d’une version suzhoulaise du mets, je donne donc ci-dessous celle de la version classique. Pour la description, je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessus.
shaomai
Nous avons aussi choisi une assiettée de petits raviolis aux crevettes, préparés non pas à la vapeur comme c’est le plus souvent le cas, mais frits. Ces petits raviolis joliment dorés sont en général très appréciés des enfants, d’autant plus qu’ils sont servis avec une mayonnaise sucrée, comme on en trouve souvent en Chine. Sucrée, la mayonnaise ? Inattendu sans doute pour nos papilles gauloises, mais accompagnant sans vergogne et avec douceur ces raviolis-ci, ainsi que d’autres plats d’origine marine (ma cavité buccale conserve avec émotion le doux souvenir d’un plat de cabillaud chinois cuit à la poêle et accompagné de cette même mayonnaise sucrée, dégusté il y a une dizaine d’années dans un restaurant de Suzhou aujourd’hui disparu).
raviolis crevette frits
Enfin, j’ai sélectionné, pour illustrer une fois de plus mon propos sur le kuy teav, un plat de kuy teav en rouleaux découpés, sautés dans une sauce dominée par la sauce de soja, agrémentés de copeaux de jambon de Jinhua, et superbement complétés par de délicieuses graines de sésame.
chao hefen
(Nous sommes retournés chez Yi Sang à l’occasion d’un déjeuner de milieu de semaine impromptu, et avons découvert une partie des dim-sums de juin, j’en reparlerai.)

Publicités
Cet article, publié dans Chine, Cuisine chinoise, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Pour le plaisir : Dim-sums dominicaux

  1. chris 06 dit :

    Je voudrais essayer ces raviolis frits, ( plat que je fais très souvent)
    Toutefois 2 questions si tu me le permets::
    Est-ce que les crevettes sont entières??
    Est-ce que la mayo est parfumée par une épice ou un liquide??
    Merci pour le retour, et bien amicalement à tous deux Chris 06

    • pascalkh dit :

      Bonjour,
      Non, en général les crevettes ne sont pas entières. Mais elle ne sont pas hachées non plus 😉
      La mayo est une mayo sucrée, à la mode américaine.
      Bon appétit !
      Pascal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s