Pour le plaisir : Cresson khmer et bœuf haché

Après avoir récemment présenté le cresson khmer (Peperomia pellucia, ក្រសាំងទាប, voir ici), c’est en toute bonne logique que je présente une application directe de ce légume, dans un petit plat impromptu et familial, que je baptise « cresson khmer et bœuf haché ».
Il s’agit tout simplement de feuilles de cresson khmer dûment nettoyées et lavées à l’eau claire, puis égouttées. On remplit le fond d’un gros bol des feuilles dudit cresson, et l’on recouvre l’ensemble de bœuf haché simplement cuisiné, sans une quantité d’épices qui viendraient interférer avec la saveur du légume.
Le but de l’ajout de la viande hachée est simplement de mettre en exergue les parfums et la texture du cresson cru.
Pour relever l’ensemble, on se contente d’adjoindre dans son assiette, en quantité voulue, cette simple sauce khmère proposée sur toutes les tables du royaume, composée principalement de poivre, de sel, de bouillon de volaille en poudre, le tout généreusement arrosé de jus de citron vert.
Le plat s’accommode parfaitement de riz blanc.
Le bol reproduit photographiquement ci-dessous est passé sur la table familiale le 6 mai 2013.
cresson_boeuf

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine cambodgienne, Pour le plaisir, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s