Restos : Kualao, Vientiane, Laos

L’hôtel que nous avions réservé à Vientiane se trouvait à deux pas de l’un des principaux restaurants touristiques de la capitale laotienne : le Kualao Restaurant (134, Samsethai Road). C’est donc tout naturellement que nous avons voulu tester l’endroit, d’autant plus que les commentaires des dîneurs concernant ce restaurant trouvés sur Internet sont généralement assez élogieux.
Le restaurant est installé dans une énorme villa de style néocolonial aux murs jaune pâle, à l’aspect propret. De l’extérieur, l’établissement « en impose », intimide même : c’est le genre d’endroits devant lesquels on prend soin de vérifier, avant d’entrer, que son portefeuille est suffisamment garni, même si en réalité, le Kualao pratique des tarifs qui sont tout à fait raisonnables.
Dans l’entrée, sont exposés divers objets plus ou moins « folkloriques » et hétéroclites : ustensiles agricoles des paysans locaux, fémur d’éléphant, peau de serpent géant… Je vous le disais ci-dessus : le Kuala est un restaurant qui s’adresse résolument à une clientèle touristiques, et ce sont bien les touristes que les exploitants des lieux veulent impressionner et séduire, sans vraiment grande subtilité.
L’étalissement se compose de deux salles : la première, salle de restaurant classique, a une décoration assez sobre, et une ambiance feutrée. Mais c’est résolument que la maîtresse d’hôtel, en vêtement traditionnel, nous a conduits vers la seconde, agrémentée au fond d’une estrade destinée à recevoir les musiciens de musique laotienne qui créent une ambiance sonore, dont le volume reste heureusement acceptable. Devant l’estrade, une piste de danse, sur laquelle évoluent deux danseuses traditionnelles, qui ajoutent au folklore. Tout est fait pour plaire au touriste en mal d’exotisme facile.
La jolie carte illustrée est bien entendu à 100% laotienne, et propose un riche échantillon de la cuisine locale, tous les types de plats de la cuisine laotienne étant bien représentés. Tout y est ou presque, depuis les riches et savoureuses salades, jusqu’aux grillades et aux « mok » (un mok de magret de canard farci m’a fait assez forte impression, voir ci-dessous), en passant par les soupes. Le riz glutineux (rouge), lao_mok canardservi dans son petit récipient de cuisson en matière végétale tressée avec couvercle, est bien entendu proposé ! Les plats sont bien préparés, bien présentés et assez bien servis (le manque relatif de professionnalisme du personnel de salle et sa connaissance approximative de la langue de Shakespeare sont largement compensés par les sourires et l’attention qui sont omniprésents).
L’une des personnes parlant de ce restaurant sur Internet lui reproche de ne pas être assez authentiquement lao. Il est vrai que les cuisiniers ont visiblement décidé de ne pas exposer les touristes de toutes nationalités (nous avons vu des Chinois, des Japonais, des Coréens, ainsi que bon nombre d’Occidentaux, en groupes ou en individuels) au feu des piments laotiens, et ils font ainsi abstraction de l’un des traits principaux de la gastronomie autochtone.
Mais ne vous laissez pas abuser par ma description mitigée : à Vientiane, nous avons eu des expériences moins heureuses dans des établissements que je ne citerai pas, par charité chrétienne…
Au final, le Kualao me semble être un établissement qui satisfera les visiteurs qui veulent avoir un aperçu approximatif de la cuisine locale, à prix raisonnable, mais sans prendre le risque de s’enflammer le gosier.
Ci-dessous, l’entrée du restaurant. (Photo prise le 25 décembre 2012.)

laos_kualao

Advertisements
Cet article, publié dans Cuisine laotienne, Laos, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s