Ingrédients (54) : Chou africain (មមាញ)

C’est ce nom, qui est apparemment une traduction directe de l’anglais « African cabbage », que donne l’encyclopédie en ligne Wikipedia à Cleome gynandra (voir ici). J’avoue que je suis un peu sceptique, car la base de données PROTA (Plant Resources of Tropical Africa), à laquelle j’aurais plutôt tendance à faire confiance, ne signale pas ce nom vernaculaire. Elle signale en revanche les noms français de caya blanc, brède caya et mouzambé (et les noms anglais de spiderplant, cat’s whiskers, spider flower, bastard mustard). Quoi qu’il en soit, c’est sous son nom khmer, « mômiegn » (មមាញ), que je viens de découvrir ce végétal, peut-être originaire d’Asie du Sud, mais qui est présent dans toutes les régions tropicales et subtropicales du monde : Afrique, Amérique du Sud, et, bien sûr, Asie du Sud-Est.
Toujours d’après PROTA, « les feuilles tendres, les jeunes pousses et parfois les fleurs sont consommées cuites à l’eau comme herbe potagère, comme condiment, en ragoût ou en accompagnement. » (voir ici)
Au Cambodge, Cleome gynandra est l’ingrédient principal d’un condiment, bêtement appelé « caya au vinaigre » (ជ្រក់មមាញ), qui peut contenir aussi d’autres légumes, et qui est principalement servi avec du poisson grillé ou cuit en papillote (je consacrerai dans un avenir proche un billet au condiment, et un autre au poisson).
Notre cuisinière, Saroeung, m’apprend que la plante est cueillie dans la nature après une forte pluie. On n’en trouve donc pas toujours sur les marchés, et elle est assez rare en saison sèche (de novembre à mai-juin).
La page que consacre PROTA à notre végétal donne de riches informations sur la composition chimique et les vertus de cette plante, je vous invite donc chaleureusement à la consulter (ici, rappelons-le).
Mr. Ieng, Cambodgien de Sihanoukville, signale sur son blog l’existence de trois variétés du végétal appelé « mômiegn » au Cambodge, dont une seule est utilisée pour la confection du condiment. Je me référerai à son article (publié ici) lorsque je parlerai plus spécifiquement dudit condiment.
La photo ci-dessous a été empruntée au dictionnaire en ligne Tovnah (ici), qui apparemment la tient lui-même de Flickr.

Publicités
Cet article, publié dans Cambodge, Cuisine cambodgienne, Ingrédients, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s