Recette chinoise (53) : Boulettes de porc aux châtaignes d’eau (马蹄肉丸)

Je vous propose ici une nouvelle recette dans laquelle utiliser les châtaignes d’eau chinoises. Il s’agit d’une version simplifiée de l’un des plats-phares de la gastronomie chinoise : les boulettes « tête de lion » (狮子头). Les boulettes de porc aux châtaignes d’eau sont certes une imitation qui pourra paraître un peu pâle à ceux qui sont, comme votre serviteur, des inconditionnels des têtes du grand félin, mais elles sont aussi beaucoup plus faciles à réaliser.
Ingrédients :
600 g de porc haché un peu gras (on recommande généralement environ 30% de matière grasse)
150 g de châtaignes d’eau chinoises
2 œufs de poule
Sauce de soja
Mie de pain
Poudre aux cinq parfums
Gingembre
Ciboulette
Sel
2 graines d’anis étoilé
Poivre du Sichuan
Huile
Eau
Fécule de pomme de terre
Préparation :
1. Éplucher les châtaignes d’eau et les hacher finement.
2. Hacher finement le gingembre et la ciboulette (ajuster les quantités à votre goût). Conserver un morceau de gingembre entier pour la suite.
3. Dans un grand bol, placer la viande, les châtaignes d’eau, le gingembre et la ciboulette hachés. Ajouter de la poudre aux cinq parfums (en quantité modérée, environ une cuillerée à café, sous peine d’avoir des boulettes exagérément sucrées), de la sauce de soja (c’est la sauce de soja qui apportera la saveur salée aux boulettes), un œuf, de la mie de pain (ajuster la quantité de mie pain en fonction de la consistance de l’appareil, qui doit permettre la réalisation de boulettes suffisamment fermes, mais attention : si la quantité de mie de pain est exagérée, les boulettes seront sèches).
4. Mélanger intimement l’ensemble des ingrédients. Au résultat, vous devez avoir un appareil assez ferme.
5. Battre le second œuf dans une assiette, et façonner les boulettes des boulettes d’une taille intermédiaire entre celle d’une balle de ping-pong et celle d’une balle de tennis. L’œuf battu sert à humecter la paume de mains, afin d’éviter que l’appareil ne colle à la peau.
6. Faire chauffer de l’huile dans une friteuse, et faire frire les boulettes quelques minutes jusqu’à les dorer. (Le but de cette friture n’est pas de faire cuire les boulettes, mais d’une part de leur donner une jolie couleur, et d’autre part de leur apporter la solidité qui leur permettra de résister à la cuisson à l’eau qui vient après).
7. Dans une grande casserole d’eau, mettre le morceau de gingembre mis de côté précédemment, du sel, les graines d’anis étoilé, de la sauce de soja, les grains de poivre du Sichuan (en quantité modérée). Faire chauffer le bouillon jusqu’à ébullition.
8. Plonger les boulettes dans le bouillon, réduire à feu doux, couvrir et laisser cuire une trentaine de minutes. Puis extraire les boulettes et les dresser sur un plat.
9. Dans un petit bol, dissoudre de la fécule de pomme de terre dans un peu d’eau. Dans une casserole, verser une à deux louches du bouillon de cuisson de boulettes, et épaissir le bouillon à l’aide de la fécule de pomme de terre. Verser la sauce épaissie sur les boulettes. Déguster avec du riz blanc.

Advertisements
Cet article, publié dans Chine, Cuisine chinoise, Recettes, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Recette chinoise (53) : Boulettes de porc aux châtaignes d’eau (马蹄肉丸)

  1. tilopa2 dit :

    Reblogged this on CUISINE CAMBODGE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s