Pour le plaisir (84) : Riz au porc rôti (叉烧饭)

Malgré ce que pourrait imaginer le Gaulois moyen qui se serait laissé abuser par les sino-gastronomes qui ne trouvent leur salut que dans la complexité inextricable et la composition mystérieuse des plats de la cuisine de l’Empire du milieu, le repas chinois de tous les jours est souvent d’une simplicité déroutante. Pour simplifier les choses à l’extrême, disons que, pour le Chinois méridional au moins, ledit repas quotidien se compose en gros d’une plâtrée de riz, d’un élément carné, d’un élément végétal et, éventuellement, d’une soupe claire (elle-même absente si l’élément liquide du repas est apporté par une boisson, qui peut être aussi simple qu’un verre de thé tiède) !
La preuve de ce que j’avance ? Mon déjeuner du 4 mai 2012 à Hong-Kong, au restaurant Hay Hay, qui se composait tout simplement d’une généreuse portion de riz accompagnée de porc rôti coupé en bâtonnets grossiers et d’une branche de « brocoli chinois » (pour ceux qui veulent aller au fond des choses, précisons qu’il s’agit de ce que l’on appelle en chinois 芥兰 jièlán, en latin Brassica capitata var. alboglabra, et en anglais Chinese kale). Étant de nature gourmande et atteint de l’obsession maladive de ne pas en avoir assez, je décidai en outre d’agrémenter mon assiette de deux œufs sur le plat. Et plutôt que de me brûler la langue que j’ai délicate avec une soupe chaude, je choisis, pour constituer l’élément liquide de ce repas, une bouteille de bière philippine, l’incontournable San Miguel qui inonde tous les restaurants d’Asie orientale ou presque.
Qu’on se le dise donc : le quotidien de la nourriture en Chine, c’est plutôt ce genre de plat unique, et non les tables rondes surchargées de plats que les doigts des deux mains ne suffisent pas à dénombrer.
(PS. : Si vous êtes attentif, vous aurez remarqué que je suis un menteur invétéré, puisque le billet 83 présentait un plat de crevettes à l’aigre-douce dégusté le même jour, au même endroit… Je l’avoue, c’est à cause de mon obsession maladive : ayant peur que ce plat unique fût insuffisant, j’ai, toute honte bue, commandé les crevettes en sus !)

Publicités
Cet article, publié dans Chine, Cuisine chinoise, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Pour le plaisir (84) : Riz au porc rôti (叉烧饭)

  1. Ping : Restos (28) : Hay Hay, Hong-Kong | Sinogastronomie

  2. Alex dit :

    Sympa cet article. Vous avez tout à fait raison sur les habitudes alimentaires des chinois. Vous avez aussi par exemple les 煲仔飯 qui sont ni plus ni moins que ce que vous avez mangé mais cuits à la marmite.

    • pascalkh dit :

      Les Cantonais (et les Hongkongais) sont très, très friands de plats mijotés dans des marmites de terre…

      • Alex dit :

        C’est tout à fait vrai. C’est d’ailleurs excellent. Vous en voyez aussi dans le Jiangsu ou pas ? Ou c’est vraiment plutôt typique du sud est seulement ?

      • pascalkh dit :

        En fait, on trouve des « dim sum » (en chinois 点心) dans toute la Chine.
        Il est vrai que dans la cuisine cantonaise, les « dim sum » ont pris une importance particulière, et qu’on peut en faire des repas entiers (en particulier des « brunchs » de fin de semaine, les fameux « yam cha » (饮茶, littéralement « boir du thé »).
        Mais sur (presque) toutes les cartes des restaurants chinois de Chine, on trouve à la fin une rubrique « dim sum », dans laquelle on trouve des petits « en-cas » que l’on consomme en fin de repas. D’où la traduction (erronée) du mot français « dessert » par 点心 (dim sum), que l’on trouve quelquefois.

  3. Alex Gastronome Parisien dit :

    Je parlais en fait du 煲仔飯 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s