Restos (24) : Riquexó, Macao

Après avoir fait un énorme trou à mon budget restauration à l’occasion de mon déjeuner Au Dôme (voir ici), j’ai dû me serrer un peu la ceinture et adopter une attitude financièrement plus en adéquation avec mes revenus, pour me tourner vers un établissement se classant plutôt à l’opposé de l’établissement précité sur l’échelle des coûts de la restauration à Macao. Une fois de plus, j’ai abusé des bons soins d’un ami français installé sur place, qui m’a fait découvrir un établissement des plus populaires, un « self », pour tout dire, appelé « Riquexó » (en chinois : 利多餐厅).
Le mot « riquexó » signifie en portugais « pousse-pousse », il s’agit de la transcription phonétique portugaise du mot anglais « rickshaw ». D’après la page portugaise consacrée par Wikipedia à ce mot, il s’agit d’un « moyen de transport à traction humaine ». On comprend mieux dès lors du logo du restaurant.
Si vous ne parlez pas portugais ou cantonais, inutile d’essayer de demander que l’on vous détaille la composition des plats : on ne parle ici ni anglais, ni français, ni même chinois mandarin. Mais que cela ne vous effraie pas : comme dans tout « self-service », le jeu consiste à se déplacer devant les vitrines dans lesquelles sont exposés les plats proposés aux affamés désargentés. Vous pouvez donc choisir à l’œil nu les mets qui vous semblent les plus appétissants. Une fois votre choix fait, ne vous préoccupez plus de rien : les plats choisis seront amenés à une table (le jeu consistera ensuite à trouver la table sur laquelle ils ont été posés). Il ne vous reste plus qu’à payer les quelques dizaines de patacas (quelques euros) de la note avant d’aller vous régaler. Si le cœur vous en dit, ne vous privez surtout pas du plaisir d’étancher votre soif avec le vin portugais générique, et tout à fait honorable, vendu au verre.
À trois, nous nous sommes partagés un incontournable minchi, un curry de poulet aux œufs durs, un ragoût de porc, et du céleri rave émincé et sauté au porc maigre. Je vous donne ci-contre une photo de notre table.
Je n’irais certes pas jusqu’à dire que la qualité de la cuisine est comparable à celle de l’établissement de Robuchon, mais il n’en reste pas moins que le déjeuner que nous avons pris dans cet établissement a démontré un très bon rapport qualité/prix.
Le Riquexó est situé au numéro 69 de l’avenida Sidónio Pais (士多纽拜斯大马路), à l’entresol.

Publicités
Cet article, publié dans Macao, Restos, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s