Pour le plaisir (22) : Version asiatique du cheese-cake selon Friends

En plus de sa carte fixe, le restaurant Friends, l’un des restaurants dont je vous recommande chaleureusement la visite si vous passez quelques jours à Phnom Penh, propose une carte hebdomadaire, qui invite les gourmands à goûter des mets qui sont, peut-être, une inspiration du moment ? un essai ? une occasion offerte par le marché ou la saison ? Quoi qu’il en soit, nombre de ces plats permettent à l’amateur de varier les plaisir et de touver un prétexte (mais en faut-il vraiment un ?) pour retourner pour la 357ème fois chez Friends.
C’est donc à l’occasion de cette 357ème visite que nous avons découvert deux nouveautés mémorables (qui méritent que l’on s’en souvienne), dont voici la première.
La carte décrit ce dessert comme étant un « cheese cake asiatique avec breton (sic !) à la noix de coco ». Au moment de commander le dessert, j’ai hésité entre mon dessert « friendien » préféré (cheese cake au chocolat avec coulis de framboise, dont je parlerai probablement bientôt), et cette version inconnue pour moi du gâteau au fromage blanc. Emilie ne voulant pas se priver de sa « mousse au chocolat blanc avec pâte filo et coulis de fruits de la passion » (qui méritera aussi un billet ici, laissez-moi le temps de digérer), je me suis sacrifié en décidant d’oser la nouveauté.
Grand bien m’en a pris : sur un épais biscuit sablé (il s’agit donc bien d’un palet breton, et non d’un ressortissant du grand ouest gaulois) à la noix de coco (discrète), est délicatement posée une part ronde de cheese cake, ledit chesse-cake étant quant à lui élégamment surmonté d’une couche de chantilly d’une légèreté aérienne. La petite tour ainsi confectionnée est encerclée d’un mince filet de coulis de fruits de la passion. Est-ce bon ?
J’ai mis moins de temps à dévorer mon dessert qu’à rédiger le présent billet… Et je m’en vais brûler un bâton d’encens au temple local pour implorer Bouddha de faire en sorte que cette interprétation « friendienne » du cheese-cake devienne un classique, ou tout du moins revienne sur la liste des spécialités hebdomadaires le jour où je retournerai déjeuner dans le voisinage du Musée National de Phnom Penh.
(Dégusté le 3 juillet 2010 à Phnom Penh)

Publicités
Cet article, publié dans Divers, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pour le plaisir (22) : Version asiatique du cheese-cake selon Friends

  1. Ping : Pour le plaisir (23) : Cheese-cake au chocolat et au coulis de framboises | Sinogastronomie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s