Pour le plaisir (69) : Soupe aux jacinthes d’eau (សម្លម្ជូរផ្កាកំប្លោក)

La soupe dont il est question ici fait partie de la grande famille des soupes mijotées aigres (សម្លម្ជូរ) qui sont l’une des spécialités de la cuisine cambodgienne.
La couleur violette de la soupe est due à la présence des fleurs de jacinthes d’eau, auxquelles nous avons consacré un billet récent (voir ici). En plus de ces fleurs, la soupe comporte moult épices (la saveur aigre est en général obtenue à partir d’ingrédients tels que le tamarin, ou encore le « krâssang », un agrume particulier à l’Asie du Sud-Est péninsulaire).
Les souples « sâmla » (soupes épaisses mijotées, le khmer possède même un verbe spécial signifiant « préparer une soupe mijotée » : ស្ល, et un autre verbe pour les soupes simplement cuites à l’eau : ស្ងោរ)  contiennent en général un aliment protéique. Il s’agit en l’occurrence de quelques tranches de « panga tacheté », poisson auquel je viens aussi de consacrer un petit billet (comme par hasard ☺), ici.
Un conseil, si vous me le permettez : si vous avez l’occasion de déguster un jour cette soupe aux jacinthes d’eau, ne la laissez surtout pas passer !

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine cambodgienne, Pour le plaisir, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s