Ingrédients (5) : Marsille à quatre feuilles

A l’occasion d’une récente excursion à la Montagne de l’Ouest, dans la banlieue de Suzhou, en Chine, et d’un déjeuner dans un « restaurant paysan », je découvre un légume qui m’était jusqu’alors inconnu, appelé localement « légume à quatre feuilles » (四叶菜 sìyècài). Son nom lui vient de ses quatre feuilles disposées de façon régulière, un peu à la manière d’un trèfle à quatre feuilles.
Le plat servi, très simplement cuisiné (ces petits légumes sont simplement sautés à l’huile avec de l’ail hâché), me surprend par son goût exquis, et par la tendreté des feuilles. Voulant en savoir un peu plus, de retour à la maison, je fais quelques recherches sur Internet, pour m’apercevoir que ce légume inconnu est aussi présent en France et apprécié non pas pour ses qualités gustatives, mais pour ses qualités décoratives.
Je veux parler de la marsille à quatre feuilles, Marsilia quadrifolia, qui est une fougère herbacée appelée en anglais « water shamrock ». Il s’agit d’une fougère aquatique à rhizomes submergés et au feuillage caduc. En Chine, sont consommées les feuilles, qui sont réputées avoir également des vertus diurétiques et détoxifiantes.
En chinois, la marsille à quatre feuilles est également appelée 田字草 tiánzìcǎo, « herbe en forme de caractère 田 », en raison de la forme de ses feuilles, ou 夜合草 yèhécǎo, « herbe qui se ferme la nuit » car ses feuilles se superposent pendant la nuit, ou encore, dialecte de Suzhou, 四瓣头 sìbàntóu, « quatre pétales ».
Cette fougère est récoltée d’avril à novembre. Ses feuilles peuvent servir également à concocter une infusion qui serait, selon la médecine chinoise, de nature à lutter contre les « chaleurs » et les « irritations ».
A goûter sans hésiter si l’occasion se présente.
Sources :
1. http://nature.jardin.free.fr/aquatique/ft_marsilea_qua.html
2. http://www.szkp.org.cn/tiantangmeishi/ttms/200606/08581507.htm
(La photo ci-dessous vient d’ici.)

Publicités
Cet article, publié dans Ingrédients, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ingrédients (5) : Marsille à quatre feuilles

  1. Mingou dit :

    Merci pour ces infos ! Je vais demander à mes parents s’ils connaissent ça…

    (Il me semble que pour la nourriture, on parle de « tendreté » et non de « tendresse »…)

    • pascalkh dit :

      Pour ce qui est de « tendresse », j’ai failli pendant un court instant être de mauvaise foi, et vous répondre que je voulais bien dire tendresse, en invoquant un sens rare indiqué par le Trésor de la Langue Française : « c) Rare. [À propos d’un phénomène olfactif, gustatif] Qualité de ce qui flatte l’odorat, le goût. Violettes, (…) roses (…) rien n’était plus doux ni plus printanier que les tendresses de ce parfum rencontrées sur un trottoir, au sortir des souffles âpres de la marée (ZOLA, Ventre Paris, 1873, p. 622). La pâte chaude embrassait brutalement sa bouche mais avec cette bonne tendresse de l’odeur (GIONO, Batailles ds mont., 1937, p. 341). ».
      (Voir ici : http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/visusel.exe?12;s=3593075205;r=1;nat=;sol=1; )
      Mais non, vous avez raison bien sûr ! Je corrige immédiatement le billet, merci pour votre vigilance !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s