Pour le plaisir (61) : Roti à la banane

En plus du délicieux roti canai avec son curry de mouton évoqué à l’épisode précédent (voir ici), nous avons dégusté sur le même stand de la rue marchande du China Town de Kuala Lumpur une version moins classique du roti : un roti à la banane. J’ignorais pour ma part que le roti pouvait donner lieu à des interprétations sucrées, et non salées comme on a plus l’habitude d’en voir.
À la cuisson, le cuisinier a simplement et malicieusement glissé de fines de tranches de banane entre les plis du roti. Le résultat est un plat à la saveur douce, apportées par les fines tranches de banane qui fondent sur la langue. À essayer sans hésiter si, en fin de repas, il vous reste une petite place…

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine malaise, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s