Pour le plaisir (60) : Roti canai et son curry de mouton

Parmi les plats découverts lors de ma récente escapade malaise, il en est beaucoup qui méritent un billet sur Sinogastronomie, mais je dois avouer que j’ai un petit pincement au cœur en me remémorant ce délicieux roti canai avec son curry de mouton.
J’avais déjà parlé rapidement, à l’épisode 46 de cette série, d’un roti birman dégusté à Phnom Penh (voir ici), mais je dois avouer que le Birman n’arrive pas à la cheville du Malais. Ce plat d’origine indienne est constitué d’un pâton qui est étalé en une très fine couche, cuite et plusieurs fois repliée sur elle-même sur une plaque chauffante recouverte d’un léger film d’huile. Au final, on a une galette de farine de blé feuilletée, qui a la douceur d’un duvet d’oie.
Le curry de mouton qui accompagnait ledit roti canai était également savoureux : épicé mais point trop, viande cuite de façon à être d’une tendresse notable…
Le roti canai dont vous voyez la photo ci-dessous (le roti se trouve sous le petit bol qui contient le curry de mouton) a été dégusté le soir du 9 novembre 2011, dans la rue commerçante du China Town de Kuala Lumpur, sur un petit étal caché derrière les stands de faux sacs de marque. Et en plus ce petit aperçu du paradis des gourmands ne coûtait que la modique somme de six ringgits (un peu moins de 2 dollars américains) !

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine malaise, Pour le plaisir, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s