Pour le plaisir (59) : Tofu frit (炸豆腐)

Voici une variante du tofu frit (炸豆腐 zhà dòufǔ) que j’ai découverte à Kuala Lumpur (Malaisie). Vu de l’extérieur, le plat ne se distingue d’autres variétés de tofu frit que par sa forme de losange et son épaisseur. J’avais déjà dégusté du jeune tofu japonais (sous forme de petits cylindres d’un à deux centimètres de hauteur environ), ou du tofu malodorant (le célèbre 臭豆腐 chòu dòufǔ), qui se présente plutôt sous forme de parallélépipède rectangle. Ici, les losanges sont également farinés avant d’être frits.
La différence se sent au goût et à la texture. La texture est un peu granuleuse et ferme. Le goût est inattendu pour du tofu, puisque des aguerries détecteront la présence de porc et de poisson haché. Le tofu est en effet mêlé à ces deux éléments avant d’être façonné est frit.
Il nous a été servi accompagné d’œufs de cent ans et de fines tranches de gingembre marinées, ainsi que d’une sauce pimentée sucrée qui m’a semblé assez proche des sauces du même type que l’on sert en Thaïlande ou au Cambodge.
Ce plat fait partie des très nombreux mets qui raviront le gourmand aventureux en voyage de découverte à Kuala Lumpur.

Cet article, publié dans Cuisine malaise, Pour le plaisir, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s