Pour le plaisir (57) : Tarte à la rhubarbe

Rien, mais alors rien à voir avec la cuisine asiatique, si ce n’est que c’est à Phnom Penh, au restaurant La Marmite (oui, je récidive !), que j’ai eu l’occasion de me régaler d’un dessert qui hante mes rêves affamés depuis pas mal d’années déjà : la tarte à la rhubarbe !
Cela faisait bien une vingtaine d’années que je ne n’avais pas goûté à ce dessert dont je garde un souvenir ému. Ma grand-mère préparait des tartes à la rhubarbe fameuses. Je me souviens avec délectation comment la saveur acide de la tige végétale me faisait grimacer. Et malgré cela, j’en redemandais !
Alors quelle ne fut pas mon émotion lorsque j’entendis un client du restaurant en demander à Manu une portion. Comment ? De la rhubarbe ? À Phnom Penh ? Mais où, où donc peut-on s’en procurer ?
Nulle part, malheureusement : le propriétaire de la Marmite a fait spécialement venir sa rhubarbe de France ! Heureusement que j’étais à Phnom Penh juste au bon moment, car j’en ai redemandé la semaine suivante, mais le stock avait déjà été épuisé !
J’invite ceux des lecteurs de Sinogastronomie qui sont en France à en manger une généreuse portion à ma santé, et c’est avec mes vœux gourmands les plus sincères que je partage avec nos lecteurs la photo ci-dessous, prise « sur le terrain », rue 108, juste à l’angle de la rue Pasteur (rue 51) :

Publicités
Cet article, publié dans Divers, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s