Ingrédients (21) : Liseron d’eau

Les amateurs de légumes verts ayant voyagé en Asie orientale connaissent probablement ce légume appelé en anglais « morning glory ». Il s’agit de ce que l’on appelle en français le liseron d’eau ou ipomée aquatique (Ipomea aquatica).
Il s’agit d’une plante tropicale semi-aquatique, originaire d’Asie orientale où ce légume est très répandu. Il est aujourd’hui cultivé aussi aux États-Unis.
En Chine, où il est appelé (entre autres) 空心菜 kōngxīncài (littéralement « légume creux », en raison de ses tiges creuses), il peut être consommé de nombreuses façons, la recette la plus classique consistant à le faire sauter rapidement (pour qu’il ne perdre pas sa belle couleur verte) avec de l’ail haché.
Au Cambodge, le liseron d’eau s’appelle ត្រកួន (trâ-kouon), il est aussi sauté, et entre souvent dans la composition de soupes.
Il est également largement consommé dans les pays les plus divers : Indonésie, Singapour, Malaisie, Vietnam, Thaïlande, Philippines, Birmanie et Inde du Sud.
Cet excellent légume, croquant, est riche en calcium et vitamines A et C (plus riche même que la tomate).
On déguste à la fois la tige et les feuilles.
Pour en savoir plus, je vous invite à aller lire l’article que Wikipedia lui consacre (ici, en anglais ; l’article français ne contient presque pas d’informations). Sur Baidu, ici (en chinois), vous trouverez de nombreuses informations sur sa culture, ainsi que diverses recettes.
La photo qui illustre ce billet vient d’ici.

Publicités
Cet article, publié dans Ingrédients, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ingrédients (21) : Liseron d’eau

  1. Woods dit :

    En Chine, j’ai toujours vu ce légume cuisiné avec beaucoup d’huile, surement pour bien le cuire sans bruler les feuilles.
    On en a commandé plusieurs fois au Cambodge mais je n’ai pas trouvé cela aussi bon qu’en Chine.
    En tout cas c’est un de mes légumes préférés, justement pour le croquant. Je hache aussi un petit piment rouge avec l’ail pour relever un peu le goût.
    — Woods

    • pascalkh dit :

      L’excès d’huile est malhereusement courant en Chine. Je ne suis pas sûr que la cuisson du liseron d’eau nécessite plus d’huile que celle d’un autree légume.
      Le piment en plus de l’ail est tout à fait le bienvenu, effectivement.
      J’en ai mangé en salade il y a quelque temps dans un restaurant birman, je ferai un petit compte-rendu sous peu.
      Et notre notre cuisinière est en train de me préparer une salade de liserons d’eau à la cambodgienne. Je te dirai ce que ça donne !
      Pascal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s