Pour le plaisir (42) : Omelette fourrée à la vietnamienne (banh xeo)

En disant que l’omelette fournée que j’ai mise en en-tête de Sinogastronomie aujourd’hui 29 décembre 2010 est « vietnamienne », je sens que je vais m’attirer les foudres de certains Cambodgiens. Interrogée à ce sujet, notre cuisinière cambodgienne m’a en effet affirmé sans la moindre hésitation que cette omelette, appelée « banh xeo » en vietnamien, est à 100% cambodgienne (en cambodgien, on dit បាញ់ឆែវ- banh chhaev). Et pour le prouver, elle se fait un devoir de nous en préparer au moins une copieuse assiettée par semaine, avec des farces diverses et variées. (Entre nous, en raison même de ce nom cambodgien qui me semble avoir une consonance très vietnamienne, j’aurais malgré tout plutôt tendance à situer au Vietnam l’origine de ce mets.)
L’omelette dont vous avez la photographie ci-dessous a été dégustée par votre serviteur, en compagnie de sa douce et tendre moitié, le 30 octobre 2010 au restaurant Magnolia de la rue 51 à Phnom-Penh.
La farce comportait du porc haché, des pousses de soja et d’autres ingrédients divers. La variété des herbes aromatiques était incroyable ! L’omelette peut être dégustée de diverses façons. À la maison, voici notre technique : on prépare une feuille de laitue au fond de laquelle on place diverses herbes aromatiques, en quantité adaptée à son goût, puis quelques fines rondelles de concombre, puis un morceau d’omelette (avec la farce). On enroule le tout, et l’on plonge le petit paquet ainsi formé d’abord dans le bol dans lequel on aura préalablement versé de la sauce (composée d’eau, de sauce de poisson, jus de citron vert, carotte râpée, etc.) que l’on aura agrémentée de cacahuètes grillées hachées, puis dans sa cavité buccale.
On dévore le tout en une ou deux grosses bouchées, en n’oubliant pas d’observer la sauce qui s’écoule entre ses doigts…

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine cambodgienne, Cuisine vietnamienne, Pour le plaisir, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Pour le plaisir (42) : Omelette fourrée à la vietnamienne (banh xeo)

  1. naturepolitiqueogm dit :

    Vietnam, Cambodge ou Thaïlande. Peu importe, ici comme ailleurs les gens se déplacent et emportent avec eux un certain savoir faire. Pour revenir à l’omelette en question, cela semble alléchant, de toute façon une omelette agrémentée avec différent ingrédients est toujours meilleure qu’une omelette simple qui à mon gout est plutôt fade. Il est de notoriété que les Vietnamiens, les Cambodgiens ou autres, dans cette région sont les champions en matière d’utilisation de divers végétaux donc réflexion faite je vais essayer cette omelette. merci pour la recette

    • pascalkh dit :

      Oh, la, la ! Attention, ce n’est pas la recette !
      L’omelette en question intègre avec les oeufs une farine spéciale, de la poudre de curcuma, et diverses autres choses.
      La prochaine fois que notre cuisinière nous en fera une, j’essaierai de l’espionner pour avoir la recette..

  2. Michel Antelme, INALCO, France dit :

    Plusieurs années après la publication de cette recette que j’avais lue avec intérêt et que ma mère aime cuisiner, je tombe par hasard sur une page Facebook en khmer où il est dit que les Khmers Krom (Khmers autochtones du sud du Vietnam) n’appellent pas cette crêpe បាញ់​ឆែវ comme au Cambodge, mais នំ​ចាក់​អម្បែង /nɷm caʔ ʔɑmbaɛɲ/ (ou, autre orthographe pour une même prononciation : នំ​ចាក់​អំបែង) et qu’en fait, cette omelette ou crêpe serait donc d’origine khmère krom ! À vérifier auprès de Khmers Krom pour le nom (et voir dans quelles régions du Kampuchea Krom un tel nom serait utilisé)… Mais si le bánh xèo est consommé dans tout le Vietnam du nord au sud, il faudrait quand même supputer une origine vetnamienne à ce plat.

    • pascalkh dit :

      Bonjour Michel,
      Il se trouve que l’une des deux taties qui travaillent à la maison est Khmer Krom. Je lui ai posé la question, et elle m’a confirmé que les Khmers Krom appelaient ce plat « Nom chak ambaeng », ou « Nom ambaeng ». Quand je lui ai demandé si c’était un plat vietnamien ou khmer, elle m’a affirmé avec véhémence 😉 que c’était bien un plat Khmer krom !
      Elle dit n’avoir appris le nom « banh chaev » qu’en venant au Cambodge, et a émis des doutes lorsque je lui ai expliqué que le mot « bánh » était un mot vietnamien 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s