Ingrédients (16) : Bananes cambodgiennes

Le voyageur ou le résident au Cambodge aura sans aucun doute l’occasion de consommer, sous forme de fruits ou en composition dans divers plats et diverses gourmandises du pays, diverses bananes cambodgiennes. Je vous propose aujourd’hui un petit billet pour essayer d’y voir un peu plus clair.
La banane la plus appréciée et la plus chère est appelée en khmer ចេកពងមាន់, littéralement « banane oeuf de poule ». Il s’agit de ces minuscules bananes à la peau très fine, le plus souvent dégustées sous forme de fruits. Leur chair est sucrée, avec une très légère touche acidulée.
Banane « oeuf de poule »
Une autre banane cambodgienne très courante est appelée banane « namva » (ចេកណាំវ៉ា). Mûre, elle a la peau jaune, et se consomme comme fruit. Sa chair, un peu moins ferme que la banane « oeuf de poule », est aussi un peu plus sucrée.
Banane « namva »
Traditionnellement, verte, la banane « namva » est utilisée en légume dans la composition de salades. C’est sa fleur qui sert à confectionner les salades de fleurs de bananier. Ce sont en général les feuilles qui sont utilisées pour envelopper les gâteaux de riz cuits à l’eau. Les feuilles de la banane « oeuf de poule » ou de la banane « âmbong » dont nous parlons ci-dessous, ont en effet tendance à noircir à la cuisson. On utilise aussi les feuilles d’une autre variété de bananes, appelée « banane de Java » (ចេកជ្វា) ou « banane à grains » (ចេកគ្រាប់, en raison de la présence de graines de la taille des grains de poivre), dont la chair est par ailleurs peu appréciée, pour emballer les gâteaux de riz.
Sur l’arrière-plan, de couleur mauve, une fleur de bananier
Il paraît qu’à la campagne, le tronc du bananier « namva » lui-même peut être consommé comme légume. A découvrir…
Bananes « namva » sur leur arbre
Enfin, une autre variété de bananes couramment consommée en fruit mais inconnue sous nos latitudes, est la banane « âmbong » (អំបូង), qui est consommée alors que sa peau est encore verte. La chair est plus ferme et moins sucrée que celle des variétés « oeuf de poule » et « namva » citées ci-dessus. La banane « âmbong » est aussi, sur les marchés de Phnom-Penh, la moins chère des trois.
Bananes « âmbong »
PS. : Je n’ai pas réussi à trouver les noms botaniques de ces bananes. Si un botaniste lecteur de Sinogastronomie avait la bonne idée de fournir ces informations, je lui en serais infiniment reconnaissant.

Cet article, publié dans Cambodge, Cuisine cambodgienne, Ingrédients, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Ingrédients (16) : Bananes cambodgiennes

  1. Jacques LOUIS dit :

    A propos de la banane œuf de poule, ma documentation personnelle donne ces informations complémentaires :
    Banane « Sucrier »
    Type génétique AA
    Origine : Asie du Sud Est. Variété qui a été sélectionnée il y a des milliers d’années par les peuples d’Asie du Sud-Est à cause de ses propriétés gustatives exceptionnelles.
    Appellations : banane « sucre », banane figue, Suka, Pisang mas (la banane d’or en indonésien).
    Couleur jaune très clair
    Pseudo-tronc très fin (sensible au vent), sensible au charançon.
    Peau très fine, qui se fend facilement à maturité.
    Régime compact, mains très serrées, comptant de nombreux doigts, courts et boudinés.

    D’après la description, il s’agit de la même banane (peau très fine, excellence du goût, sucrée…). De plus, la photo en ma possession est absolument identique à celle de votre article !
    Lien vers le fichier PDF, article en page 4 : http://www.arbofruits.nc/telechargement/Fiches%20vari%C3%A9t%C3%A9s%20foire%20de%20Koumac.pdf

    • pascalkh dit :

      Merci pour ces infos et pour le lien.
      Cependant, les bananes « oeuf de poule » que je vois au Cambodge me semblent un peu différentes. A première vue, elles sont plus petites et moins trapues. À confirmer, donc, me semble-til !

  2. Eric D dit :

    Bonjour. Je tombe sur cet article en faisant des recherches sur les bananes du Cambodge, et c’est bien intéressant. Je ne sais si ce commentaire sera lu par son auteur, l’article date de 2013, mais je veux vous dire merci pour ces infos. Je vis (seul) au Cambodge depuis 10 mois, à Kampot, et je fais mes courses au marché local, et j’étais intrigué par ces différentes sortes de bananes que j’y voyais. J’ai vite réalisé par moi-même que les ‘petites jaunes à formes arrondies’ étaient les meilleures, je sais maintenant qu’on les nomme ‘oeuf de poule’ (et en khmer ? je vois l’écriture mais la phonétique/le son?). Celles qui ont des ‘bords anguleux’ m’ont spontanément toujours moins tenté mais cette semaine justement pas d »oeuf de poule’ chez ma vendeuse, je dois acheter des … ‘namva’, elles sont vertes, elles mettent plusieurs jours à jaunir et être mangeables … le goût oui est différent, moins prononcé. Vous dîtes « aussi sucré », je ne sais pas. Il pourrait y avoir encore plus d’informations sur le sujet : quels sont les arbres respectifs qui les portent ? et les trouve t’on toute l’année ou à certaines saisons ? Bref encore merci. Bien à vous. Eric

    • pascalkh dit :

      Bonjour,
      Les bananes « oeuf de poule » sont appelées chek pong moan.
      En plus des chek namva, il existe une variété, appelée chek ambong, qui se consomme alors que la peau est verte. La peau de cette variété ne jaunit jamais.
      J’ai parmi mes nombreux projets d’articles un article sur les bananes du Cambodge que je publierai probablement sur Tela Botanica. Je le republierai sans doute aussi sur ce blog.
      Bien cordialement,
      Pascal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s